Le stockage et l'autonomie représentent l'Energie du futur

Nous pouvons constater depuis quelques années une augmentation significative du tarif réglementé de l'électricité en France, celui-ci étant fixé par les pouvoirs publics et les fournisseurs historiques. Selon l'étude publiée par la CRE (Commission de Régulation de l'Energie) en mai 2018, l'Energie pourrait connaître les évolutions suivantes dans les prochaines années :

Vers une augmentation des tarifs

+50%

Tous ces nouveaux consommateurs, notamment la progression grandissante des véhicules électriques, nécessiteront plus de production d’Energie et ainsi le tarif de l’électricité continuera d’augmenter au moins jusqu’à 2030. Selon l’UFE (Union Française de l’Electricité), cette augmentation sera de 50% de 2012 à 2030.
De plus, il n’est pas exclu que des taxes du type TICPE (Taxe Intérieur de Consommation sur les Produits Energétiques) ne soient appliquées sur les kWh consommés.

UBBY_DIAGRAMME_TARIFS_CRE
UBBY_DIAGRAMME_EVOLUTION_TARIFS

+25% en 10 ans

Si on exploite la prévision de l’Union Française de l’Electricité (UFE), une hausse de 50% du prix de l’électricité pour la période de 2012 à 2030 se traduit par une augmentation de près de 25% entre 2020 et 2030.
Prenons comme hypothèse que l’augmentation du prix de l’électricité sur 10 ans sera constante, nous aurons donc une augmentation annuelle proche de 2,5%.

Mise en situation

Pour un foyer de 4 personnes ayant une habitation de 100 m², la consommation électrique moyenne est de 15650 kWh/an (*). Au 1er octobre 2020, le tarif bleu de base EDF s’élevait à 15,97 centimes d’euros TTC/kWh.
Le coût moyen annuel pour cette famille représente donc la somme de 2499 €/an.

Les données du tableau nous montrent :

UBBY_DIAGRAMME_SOMME_AUGMENTATIONS

Combien allez-vous payer en 2030 ?

Quelles solutions ?

Autoconsommation

Afin de réduire l’impact de l’augmentation du prix de l’électricité, nous pouvons utiliser la production d’Energie à partir de panneaux solaires. L’exemple ci-dessous montre un profil de consommation au cours d’une journée. Plaçons nous dans le cas où l’on autoconsomme uniquement l’Energie produite à partir des panneaux solaires de 6h à 18h.

UBBY_DIAGRAMME_CONSO3

On peut constater que l’autoconsommation est une bonne piste, mais il est dommage de perdre toute cette Energie produite.

Autoconsommation
+ Revente en surplus

Dans le but de ne pas perdre l’Energie produite non consommée, il est envisageable de revendre l’excédent d’Energie via l’établissement d’un contrat de revente en surplus auprès d’un opérateur comme EDF OA (Obligation d’Achat). Le tarif de rachat de l’électricité en 2020 est de 0,1 €/kWh non consommée, une prime de 380 € par kWc (*) installé vous sera versé sur une période de 5 ans.

UBBY_DIAGRAMME_CONSO2

On peut constater que l’autoconsommation additionnée à la revente en surplus de l’Energie est intéressante, mais finalement cela revient à revendre moins cher l’Energie produite excédentaire que l’Energie achetée à votre fournisseur.

*kWc : kilo Watt crête

Autoconsommation
+ Revente en surplus
+ Stockage

Afin de minimiser l’achat de l’électricité au prix fort, le meilleur moyen est de stocker une partie de votre part d’Energie excédentaire dans des Batteries et ainsi l’utiliser quand vous en aurez besoin.

UBBY_DIAGRAMME_CONSO1

On voit ainsi que l’Energie produite pendant les périodes d’absence est restituée au moment où vous en avez le plus besoin (le soir en rentrant du travail) et l’excédent est revendu.

Ce système allié à une gestion intelligente de l’Energie (par exemple le pilotage des équipements aux moments opportuns), permet de réaliser de substantielles économies.